jeudi 24 octobre 2013

Végétarisme, Végétalisme, Pescetarisme.... Kesako ??

A force d'entendre certaines personnes clamer haut et fort (avec un air supérieur bien sûr...) qu'elles sont végétariennes alors qu'elles mangent du poisson, j'ai décidé d'écrire une petite bafouille sur le sujet, histoire de poser les choses... parce que, oui, un vrai végétarien ne mange pas de poisson !


Nous allons donc commencer par quelques définitions (comme à l'école ^^) :

- Le végétarisme : D'une manière générale, c'est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale (= ni viande ni poisson ^^) pour des motivations diverses. Certains végétariens le sont pour des raisons liées à leur santé, leur religion ou leur culture, mais d'autres facteurs peuvent motiver l'adoption d'un régime végétarien, comme la critique des méthodes de traçabilité, d'élevage et d'abattage, l'accès aux denrées alimentaires, l'impact environnemental des modes de production et de prélèvement de ces dernières ou encore le refus par principe de l'exploitation animale. La définition la plus large du végétarisme correspond à l'ovo-lacto-végétarisme. Il s'agit du végétarisme occidental classique qui consiste à consommer des végétaux, des champignons et des aliments d'origine animale comme le miel, les œufs, le lait ainsi que leurs produits dérivés. Si vous voulez plus de détails, allez voir ici.

- Le pescétarisme ou pesco-végétarisme : Ce terme désigne le régime alimentaire d'une personne omnivore qui s'abstient de consommer de la chair animale à l'exception de celle issue des poissons et des fruits de mer. Il ne s'agit pas littéralement d'un régime végétarien, puisque le végétarisme suppose l'exclusion de toute chair animale. En France, le pescétarisme est couramment confondu avec le végétarisme. Je suis sûre que la plupart des personnes de votre entourage qui se disent végétariennes ne le sont pas ! N'hésitez pas à leur balancer ça à la tronche (personnellement, moi, ça m'énerve profondément d'entendre ce genre de bêtises !).

- Le végétalisme : Il s'agit d'une pratique alimentaire qui, comme tout régime végétarien, exclut toute chair animale (viande, poissons, crustacés, mollusques, etc.) ainsi que les produits dérivés des animaux (gélatine, etc.), et qui rejette, de surcroît, la consommation de ce qu'ils produisent (œufs, lait, miel, etc.). Si vous voulez plus de détails, allez voir ici.


Et moi dans tout ça ? 

Et bien, je vous répondrais que je n'entre dans aucune de ces catégories (de toute façon, rentrer dans des catégories, moi ça m'emmerde ^^). Premièrement, je n'ai jamais été une grande amatrice de viande ou de poisson... Donc ne pas en manger ou très peu ne me pose pas de problème. D'ailleurs, dans ma famille, on n'a jamais été de grands consommateurs de viande.

Ensuite, comme je l'ai expliqué ici, j'ai pas mal réfléchi à ma consommation de viande, mais aussi de poisson. Il est clair que j'en mange de moins en moins, mais pour autant je ne pense pas devenir un jour une pure végétarienne. Dans quelque domaine que ce soit, l'extrémisme n'a jamais été mon truc... Ceux qui me connaissent savent que je suis parfois pleine de contradictions, mais je ne prétends pas être une petite chose parfaite.

En revanche, j'ai conscience que, bientôt, il sera ne plus possible de fournir de la viande à toute la planète, et qu'il est nécessaire de réfléchir à des alternatives. De même, j'ai souvent entendu mon père dire qu'en raison de la pêche intensive, on finirait par vider la mer... Et c'est ce qui est en train de se passer ! De nombreuses espèces sont menacées d'extinction, et c'est tout un éco-système qui risque de partir en vrille.


En outre, je suis plus ou moins sensible à la cause animale, et les conditions d'élevage et d’abatage des animaux me scandalisent. J'estime (et cela, bien sûr, n'engage que moi, je ne cherche aucunement à vous faire penser la même chose que moi) que ce n'est pas parce qu'on va les manger qu'on est obligé de faire subir les pires horreurs aux animaux (j'ai vécu 18 ans dans la campagne bretonne, l'élevage intensif, croyez-moi, je connais !) : les poules élevées en batterie qui perdent leurs plumes au bout d'un an et à qui on coupe le bec parce qu'elle finissent par se picorer entre elles (en vivant dans des conditions pareilles, je crois que n'importe qui deviendrait maboul...), les pauvres animaux (poulets, cochons, veaux...) qui n'ont même pas la place pour pouvoir se tourner et qui pataugent dans leur propre merde, les bêtes qui ne voient jamais la lumière du jour... 

J'essaye donc d'être vigilante dans le choix de mes aliments : acheter des œufs d'une poule qui s'est promenée au grand air, acheter (pas souvent quand même) de la viande d'animaux qui ont vu la lumière du jour et gambader dans les champs... Bien sûr, je serai jamais sûre à 100%, j'essaye juste de faire le maximum. Mais je ne vais certainement pas me rouler par terre d'effroi parce que je me suis envoyé un Big Mac avec des potes un dimanche soir ! 

Je finirai juste en citant Harry Potter (oui oui... c'est possible ^^) : "Si tu veux savoir ce que vaut un homme, regarde donc comment il traite ses inférieurs, pas ses égaux".




*******

En aparté : Je sais très bien, en écrivant ce billet, que certains vont sans doute me tomber dessus (ça s'est déjà produit), car je dis ici que je suis plus ou moins sensible à la cause animale, alors qu'en même temps, sur ce blog, je parle de cosmétiques testés sur les animaux... Rappelez-vous je suis pleine de contradictions, et je n'ai absolument pas la prétention d'être une petite chose parfaite (cf. supra^^). Alors, oui j'utilise des cosmétiques en sachant qu'ils sont testés sur les animaux (certains penseront peut être que je mérite de brûler en enfer pour ça... grand bien leur fasse...), mais j'estime (et ce n'est que mon avis) que le boycott ne mène pas à grand chose (même si je comprends et respecte ce choix, je pense clairement, un groupe comme L'Oréal s'en balance carrément de savoir que certaines personnes boycottent leurs marques, et elles sont nombreuses ces marques !), sans compter que l'industrie cosmétique n'est pas la seule concernée (produits ménagers, lessives, médicaments....) et qu'il conviendrait sans doute mieux de mener des actions pour que les lois changent... M'enfin, ce n'est que mon avis ! Pour éventuellement me houspiller, l'espace "commentaires" est à votre disposition ^^

4 commentaires:

  1. Coucou, tu te doutes que je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu dis ! lol.
    Surtout avec ton aparté. Même si je suis ok avec toi sur le principe de faire des actions pour faire changer les lois, et c'est ce que l'on fait, je ne me vois pas pour autant acheter ce genre de produit, ce serait totalement contradictoire. Et puis je ne suis pas certaine qu'ils s'en balanceront à ce point lorsque nous serons des millions à les boycotter ! Ce sont les petites gouttes qui font les grandes rivières... Mais cela n'engage que moi ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui ma grande, on ne sera pas d'accord sur tout ;-) Et c'est tant mieux !!!!
      Je suis pas une adepte du boycott en général, tu me connais, c'est pas trop mon truc. Et puis tu sais bien bien que je suis pleine de contradictions ^^ J'ai pas la prétention d'être une parfaite non plus, j'essaye de faire ce que je peux.
      Pour moi un groupe comme l'Oréal pèse tellement lourd qu'un boycott ne les ébranlera pas puisque je pense pas que des millions de personnes les boycotteront.
      En plus, tout ce qui touche aux tests que les animaux est, à mon sens, complètement opaque, et il est difficile de faire un boycott efficace. En plus, ça ne concerne pas que les cosmétiques : produits ménagers, lessives, médicaments.... Plus on cherche, et plus on se dit qu'à un moment on ne trouvera même plus de quoi se laver ou de quoi de brosser les dents ^^
      Il faut savoir aussi que la France traine à transposer certaines directives européennes sur les tests...

      Supprimer
  2. Ah un article très très intéressant j'adôoooore !
    Ca fait du bien de lire autre chose que de la mode ou de la beauté finalement !
    Merci <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup c'est gentil ! Ce blog est bien entendu un blog de nana mais je ne parle pas que de mode ou de beauté, je parle aussi de divers sujets qui m'intéressent.

      Supprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com