dimanche 29 décembre 2013

Tout bio, tout beau ???


Vous n'avez pas pu y échapper, la grosse tendance du moment c'est le bio ! Alimentation, cosmétiques, tout y passe, même le pinard ! Il y a encore quelques temps, je n'en avais strictement rien à faire ! Et puis, une prise de conscience en entrainant une autre, j'ai fini par me pencher sur la question. 

Ça fait un moment, que j'avais envie d'écrire une bafouille sur le bio, pour vous parler notamment de mon rapport au bio dans la continuité de ce que j'ai pu écrire sur le Greenwashing et compagnie (tu débarques ? vas chercher bonheur ici et ici). Je me suis dit que je vous ferais un petit truc vite fait... Erreur fatale ! Le billet est dans mes brouillons depuis des semaines, et je n'arrive pas à le finir ! Ça part vite dans tous les sens... donc pardonne-moi à l'avance cher lecteur, ça risque d'être le bazar ! Je manque totalement de cohérence sur le sujet, ce qui explique que ce billet soit le plus bordélique que j'ai jamais écrit... mais comme je n'ai pas la prétention d'être une petite chose parfaite, ça ne me gêne pas plus que ça !



J'ai vraiment commencé à lire les étiquettes cette année, en me disant qu'il était temps de mettre un terme à la politique de l'autruche... Et bien, je n'ai pas été déçue ! Sérieux, vous avez déjà jeté un œil à la composition des cosmétiques conventionnels ? Et bah ça fait peur ! 

On le sait puisqu'on nous matraque à longueur de journée avec ça, mais certains ingrédients présents dans nos produits préférés seraient mauvais pour notre santé. On parle beaucoup des parabènes et des huiles minérales. Les premiers sont des conservateurs présents dans un certains nombres de produits (y compris chez des marques qui se veulent naturelles.... vigilance constante !), mais de plus en plus de marques les chassent de leurs produits, et l'indiquent clairement dans sur les emballages, on s'y retrouve assez facilement.

Les deuxièmes sont en réalité des dérivés du pétrole... oui, oui... dit comme ça, ça ne donne pas vraiment envie... Certes le pétrole est un produit naturel, mais on n'a pas vraiment envie de se tartiner le visage avec... Les huiles minérales sont présentes dans grands nombres de produits. Je fais moins attention quand il s'agit de produits qui ne restent pas sur la peau (du genre huiles démaquillantes... ça reste 3 minutes sur la peau..). Par contre, pour les crèmes, j'essaye de les éviter... même si je suis loin de passer entièrement à côté.... pas mal de mes crèmes préférées en contiennent ! 

Bah ouais... un grand nombre de mes produits favoris ont une compo loin d'être clean... genre les produits Avène... 100% garantis à base de pétrole... Et pourtant, ce sont eux qui ont sauvé ma peau à de multiples reprises ! Alors, non, je ne peux pas m'en passer... Quand je vous dit que je ne suis pas cohérente dans mes propos ! Il est très dur de passer à côté des ces ingrédients dont on nous dit qu'ils sont nocifs...

Sans compter le nom de tous les composés chimiques, vous tombez parfois sur des choses bizarres... Euh... Ouate Ze Feuque... et surtout, beurk beurk beurk... Avouez que ça donne pas envie de se la coller sur la ganache ! 

C'est vrai qu'en choisissant des produits 100% bio, on prend moins de risque, puisque bon nombre d'ingrédients moyennement sympathiques sont interdits dans la cosmétique bio. C'est sûr que si on veut être sûr de ne pas se planter, choisir le bio est une bonne option. Pour le reste, il faut apprendre à lire les étiquettes. Il faut se méfier de certaines marques qui pratiquent l'art du Greenwashing avec talent !

Je pense que je ne tomberai jamais dans le 100% bio, même si j'achète de plus en plus de produits bio. J'essaye surtout de trouver des produits à la composition plus épurée, ayant un impact plus faible sur l'environnement, sans parler vraiment de  produits naturels... parce que ça ne veut pas dire grand chose. Un exemple tout bête : l'huile de palme est un produit naturel, pourtant quand on connait les ravages qu'ont causés sa production, on n'a pas vraiment envie de la conseiller. 

Pour les cosmétiques, j'achète de plus en plus de produits à la composition épurée, et j'essaye surtout d'acheter des produits non testés sur les animaux, et sans aucun ingrédient d'origine animale (excepté le miel). Enfin, ça concerne surtout les soins, pour le maquillage c'est plus difficile... et j'achète toujours des produits L'Oréal.. oui, je sais, c'est pas bien... mais j'essaye de faire des efforts... Mais le but ça n'est pas d'être complètement frustrée non plus... Je fais des choix, et j'essaye de m'informer pour faire ces choix... C'est ça le plus important, s'informer, retrouver sa liberté et pouvoir faire des choix !

Il faut vraiment se méfier des appellations "produits naturels", et apprendre à lire les étiquettes. Il faut accepter de sortir un peu des sentiers battus. On découvre alors des produits biens sympathiques de marques relativement inconnues mais qui gagneraient à être connues. Si vous voulez en savoir un peu plus sur la composition de nos cosmétiques, je vous invite à lire ce billet.   

Je ne vais pas aborder ici la question de l'alimentation. Le sujet est très vaste, et je suis loin d'être calée sur le sujet. Il y a des moments où je n'achète que des trucs bio et des moments où je m'en tamponne complètement... En fait, au lieu de devenir une illuminée du bio, j'essaye plutôt de faire les bons choix, de me renseigner, de savoir un peu ce qu'il y a derrière et de ne pas tomber dans le piège tendu par l'industrie agroalimentaire. Il ne faut pas croire tout ce que l'on nous raconte et ne pas oublier que l'industrie agroalimentaire est un des lobbies les plus puissants dans notre pays. J'ai exactement la même approche qu'avec les cosmétiques : ne pas prendre pour argent content tout ce qu'on me dit et essayer de m'informer par moi-même.  

6 commentaires:

  1. J'ai testé un shampoing de chez nature et progrès, je ne crois pas qu'il y ait de vilaine chose dedans (en tous cas aucune de ma liste).
    J'ai adoré, je n'ai pas eu cette sensation étrange sur les racines d'après lavage. Quand je l'ai testé j'en était à un shampoing par jour (oui je sais c'est mal mais parfois tu n'as pas le choix), après ça j'ai pu me passer de shampoing pendant deux jour (le rêve quoi).

    Bref je vais m'en acheter et tester ça sur une plus longue durée et je t'en redirais des nouvelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je connais pas cette marque ! T'as trouvé ça ou ?
      Et t'inquiètes, je fais aussi n'importe quoi avec mes cheveux ;-)

      Supprimer
  2. Je ne sais pas je l'ai trouvé dans la salle de bain de belle maman, il faut que je lui demande car ma parapha habituelle ne l'a pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors pour le shampoing, moi je viens d'acquérir celui là, j'ai aimé mon premier essaie :http://www.webecologie.com/Shampooing-fortifiant-500-ml-p-1862-c-71_316_317.html
      Je l'ai acheté dans un magasin bio (satoriz) pour 8euro et des brouettes

      Supprimer
  3. Waw j'avais jamais vu que tu avais cité mon article ici, merci énormément. En tout cas le tiens est aussi intéressant, il m'a appris plein de truc. Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas de quoi, c'était normal de te citer !

      Supprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com