vendredi 11 juillet 2014

Rien ne justifie un viol... Rien... Jamais... Aucune circonstance atténuante n'est recevable...

Ici, on aborde souvent des sujets légers, la bonne humeur règne sur ce blog. Pour autant, aujourd'hui j'ai envie d'aborder un sujet beaucoup plus sérieux, parce qu'il me concerne, moi, en tant que femme. Une partie de la blogosphère féminine est en émoi (billets à lire ici, ici, et ici notamment)  depuis les propos tenus par un journaliste. 

Pourquoi me direz-vous ? Et bien, ce dernier nous a brillamment expliqué que l'augmentation du nombre de viols en été était due à deux facteurs : les tenues légères des jeunes femmes et les apéros un peu trop alcoolisés. Je suis choquée que l'on puisse tenir de tels propos en 2014... Et, après avoir lu bon nombre de billets ces dernières 24 heures, je me réjouis de ne pas être la seule à me révolter. 

Crédit photo


Pour avoir lu un certain nombre de témoignages de jeunes femmes violées, je sais bien que ces dernières sont souvent mises en cause lorsqu'elles osent parler de ce qui leur est arrivé. Celles qui ont eu le courage de porter plainte ont souvent entendu lors de leur déposition les questions suivantes : "comment étiez-vous habillée ?", "aviez-vous bu ?", "avez-vous eu une attitude provocante ?

Par ces questions, qui pourraient passer pour des questions anodines, on inverse les rôles, la victime devient coupable. Dès le départ, on lui fait sentir que ce qui lui est arrivé est en partie sa faute, qu'elle l'a bien cherché...

Certaines ont le courage de dénoncer, mais combien se taisent, trop humiliées pour oser parler et surtout combien se taisent par peur de se voir répondre que ce qui leur est arrivé est de leur faute, combien vivent avec ça sur la conscience, combien de vies brisées pour un simple geste, un simple mot, une simple robe, une simple jupe...

Combien de fois ai-je entendu que la tenue de telle fille était un appel au viol ? Quelle jeune femme ne s'est pas faite insulter parce qu'elle portait une robe, une jupe ou que sais-je encore ?

Nous sommes en 2014, toute femme devrait pouvoir se balader sereinement dans la rue, pourvoir boire un verre en soirée, pouvoir séduire et avoir le droit de dire NON ! Disons-le une bonne fois pour toutes, ce n'est pas parce qu'une femme est habillée de façon légère, qu'elle a un peu bu, qu'elle a cherché à séduire, que ça donne le droit à certains de prendre par la force ce qu'elle leur refuse. Quand une femme dit non, c'est NON. La seule et unique cause d'un viol c'est l'existence d'un violeur.

Vous savez ce que me révolte le plus ? C'est cette impression de chercher des circonstances atténuantes au violeur, comme si finalement le violeur n'avait pas vraiment violé de son plein gré. Mais de qui se moque-t-on ?  Parce que, disons-le, le viol est une des pires choses qui puisse arriver à une femme. C'est être humiliée, souillée, dévalorisée, réduite à un morceau de viande, réduite à un simple jouet... donc non, il est tout bonnement impossible de rechercher des circonstances atténuantes à un tel acte. 

Et puis, très honnêtement, on parle beaucoup de la femme, mais l'image de l'homme là-dedans n'est pas beaucoup mieux... Il est simplement réduit à prédateur incapable de contrôler ses pulsions... La majorité (du moins je l'espère fortement) n'est pas comme cela. Certains ont du respect pour les femmes. 

Aux autres, je leur dirai juste ceci : n'oubliez jamais qu'une femme est la mère, la fille ou la sœur d'un autre homme, alors ne faites jamais ce que vous ne voudriez pas que l'on fasse à votre mère, à votre fille ou à votre sœur... parce qu'un jour, cette femme violée, humiliée, souillée sera peut être votre mère, votre fille ou votre sœur...

8 commentaires:

  1. Excellent article ! ça me révolte aussi quand on dit qu'une victime avait allumé, était ivre, ou habillée trop court. ça n'autorise pas un homme à la violer, bon sang !
    Et j'ose espérer que tous les hommes ne sont pas les animaux en rut qu'on nous dépeint régulièrement...
    Djahann

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, finalement, l'image de l'homme n'en ressort pas vraiment très glorieuse !

      Supprimer
  2. Très bel article !
    Je suis révoltée par ce que les gens peuvent penser de nos jours !!
    La femme n'est libre de rien finalement & tout ce qu'elle pourra faire sera de sa faute !
    J'aime beaucoup la fin ! "n'oubliez jamais qu'une femme est la mère, la fille ou la sœur d'un autre homme" ! Ca me les pousser à réfléchir. Mais bon, que veux-tu? Je pense aussi que c'est un souci d'éducation & que tous ces violeurs ont un souci avec les femmes en général mais ce n'est pas une raison pour s'en prendre à une femme qui n'a rien demandé! Par contre, ce qui me dégoûte le plus, c'est vraiment la fait qu'on culpabilise la victime !
    De nos jours, le viol est banalisé! La preuve, des dossiers qui passent sans suite, il y en a à la pelle ! C'est malheureux... De toute manière, je suis devenue tellement parano, que maintenant, dès qu'un regard d'homme se pose sur moi, je me sens mal à l'aise, & limite je me demande à quoi il pense.... C'est grave !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, je pense que tu n'es pas la seule dans ce cas...

      Supprimer
  3. Ton article est malheureusement vrai ... Finalement, on a beau être en 2014, les mentalités n'ont pas tant évoluées. Les femmes sont soient trop "allumeuses" soient "des poubelles" et, dans un cas comme dans l'autre, on est toujours dévalorisées par rapport aux hommes. Alors, évidemment, la pire des choses c'est le viol mais, de façon générale, les femmes sont souvent en position de faiblesse (même si, petit à petit, on aperçois des changements mais c'est pas fou fou non plus). Bref, sur ce, très bon WE à toi quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûr, nous nous retrouvons souvent en position de faiblesse... Après une réunion, ça n'est pas aux collaborateurs masculins qu'on demande de faire la vaisselle, mais bien aux femmes... Ce genre de petits détails est si révélateur !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. oui, c'est pour ça que j'ai écrit ce billet, si on se révolte encore c'est bon signe !

      Supprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com