mercredi 16 juillet 2014

With or without silicones

Bon, on est reparti dans le délire "ma vie, mon œuvre, mes cheveux"... Aujourd'hui, nous allons parler de nos meilleurs ennemis : les silicones ! Un petit rappel des évènements précédents ?

Crédit Photo



Previously On Da Blog

En décembre dernier, Laure Aka Junkan du blog What a Girl Wants m'avait gentiment proposé de mettre à ma disposition l'e-book qu'elle avait rédigé, un e-book ayant pour titre "Je veux des cheveux de star"... Avec un tel programme, comment refuser ? J'ai lu attentivement cet e-book, et j'en avais même parlé ici.

J'ai retenu une chose essentielle : l'abus de silicones est dangereux pour les cheveux, à consommer avec modération... voire à bannir... Les-silicones-c'est-tabou-on-en-viendra-tous-à-bout ! Au départ, c'est une jolie histoire d'amour, les silicones gainent tes cheveux, les rendent brillants... et puis un jour, ils les étouffent, et, là, c'est le drame !

Petit à petit, j'ai commencé à lire les étiquettes de mes shampooings, et j'ai privilégié des produits sans silicones. J'étais d'ailleurs persuadée d'avoir fait de belles découvertes... oui, je dis bien persuadée... parce que ça c'était sans compter sur les vilains composés qui viennent parfois remplacer les silicones, et qui sont aussi occlusifs, les fameux "quats". C'est la lecture d'un billet qui a tout fait s'écrouler... On est alors passé à l'étape "Fille perdue cheveux gras" ! 


Fille perdue, cheveux gras ?

Ce billet aurait pu s'intituler "Fille perdue, cheveux gras #2"... Oui, parce que, finalement, on est y toujours... même si la fille est moins perdue, et les cheveux sont carrément moins gras, et même pas du tout... 

Bon on va commencer par le plus simple en parlant des soins. Depuis longtemps, je suis adepte des bains d'huiles pour les cheveux, et particulièrement avec de l'huile de coco, donc je n'ai pas vraiment eu de mal à me passer des soins siliconés. En plus, d'être bourrés de silicones, ces trucs sont moins efficaces et plus chers que l'huile... donc au revoir, et sans regret !

Quand on passe au shampooing, ça commence à se gâter. Maintenant je fais la chasse aux silicones ET aux quats... Je passe ma vie à lire les étiquettes ! La plupart des shampooings de supermarché étiquetés "sans silicones" contiennent des quats... idem pour pas mal de marques à tendance naturelle (coucou-le-greenwashing). Pour le moment, il n'y a que les shampooings labellisés "bio" qui m'ont sauvée des déconvenues ! Une fois de plus, quand on voit une mention "sans" il faut penser à "remplacé par" !

Mais, je reconnais assez vite un shampooing qui contient silicones et autres quats : mes cheveux ne s'emmêlent pas lors du lavage... lesdits ingrédients devant gainer et lisser les cheveux, ces derniers "glissent" mieux les uns sur les autres... Alice, ça glisse. Donc, les choses s’améliorent grandement dans ce domaine, et je suis passée à une routine sans silicones et sans quats pour le shampooing et l'après-shampooing... enfin jusqu'à ce que je découvre une nouvelle merde ! Et c'est d'ailleurs sur ce point que le guide de Laure pêche un peu... il manque quelques explications sur les quats.

Il nous reste la partie coiffants / texturisants... et on va faire simple : je n'ai rien changé. Je n'ai trouvé aucun produit sans silicones et sans quats capable de faire le job. Donc, pour ces produits, on est resté au point de départ MAIS je n'en mets que sur les longueurs, je ne me badigeonne pas le cuir chevelu avec, j'en mets très peu et je n'en mets pas tous les jours... Donc je pense (j'espère !) limiter les dégâts... Nobody's Perfect !


Bilan ?

Je suis très contente d'avoir banni silicones et autres quats de mes shampooings. Il me reste encore quelques produits contenant des quats mais je les utilise avec parcimonie, en attendant que les flacons se vident. Après avoir passé un mois en mode "botte de foin sur ton crâne", les choses sont peu à peu rentrées dans l'ordre. Au bout de trois mois, mes cheveux ont repris une apparence normale, et au bout de six mois, ils sont vraiment plus beaux. J'ai le cheveux beaucoup moins plat et j'ai gagné en volume. Mes cheveux sont également moins cassants. Bref, bilan est plutôt positif.


Et toi, c'est avec ou sans silicones ?

8 commentaires:

  1. Sans silicones depuis 2 mois environ et je vois vraiment la différence !

    RépondreSupprimer
  2. Moi je suis passée à une routine sans rien du tout (enfin sans cochonneries quoi ;) ) il y a quelques années déjà, avant même de savoir exactement ce que je bannissais et qu'on parle du sans silicones, sans sulfates, sans quats, etc. Tout simplement parce que j'ai commencé à consommer plus de produits naturels/bios, et que j'ai fini par faire mon shampoing maison. Avec les bases de shampoing neutres qu'on trouve maintenant et quelques huiles essentielles, c'est vraiment facile et rapide, et au moins tu es sûre que c'est clean (je sais que tu n'aimes pas le DIY, mais je te le dis quand même ^^). J'utilise aussi des bains d'huile végétale ... et c'est tout ! De temps en temps un produit de soin fait maison, rien de plus ... et ça me suffit ! Mais c'est vrai que j'ai les cheveux courts/mi-longs et pas particulièrement chiants, donc pas sûre que ça convienne à tout le monde :/
    Voilà, je sais pas si mon commentaire t'aura aidée, mais on ne sait jamais ^^
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "God bless la tambouille maison" ;-)
      Mais définitivement, c'est pas mon truc... Je serai capable de produire un truc encore pire que les produits qu'on achète ^^
      Plus sérieusement c'est une piste qui pourra intéresser certaines qui passeront par là ! Merci ma jolie !

      Supprimer
  3. Je définitivement contre, surtout depuis que je suis partie en vacances et que je me suis retrouvé avec un shampoing plein de cochonnerie.
    Mes cheveux sont redevenus gras super vite, j'ai dû me les laver tout les jours.
    Puis bon, c'est quand même mieux de limiter le nombre de cochonnerie que l'on rejete dans la nature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ça c'est sûr, moins on rejette de cochonneries dans la nature mieux c'est !

      Supprimer
  4. Tu fais bien de noter que "sans" veut souvent dire "remplacé par"
    Moi j'utilise que des shampooings Lavera bio
    Et amen <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ouin il faut toujours chercher quel ingrédient vient se substituer au truc qui a été dégagé ! Parfois c'est un truc safe et parfois non !

      Supprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com