samedi 18 octobre 2014

Oui j'ai un blog, et alors ?

Samedi dernier, j'ai papoté avec Silana autour d'une tasse de thé. J'étais vraiment contente de pouvoir la rencontrer puisque je la suis assidument depuis un petit moment. J'aime vraiment son blog. Elle a toujours un avis tranché sur les choses, n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, et sait rester objective même quand elle nous parle de produits qui lui ont été offerts. Ses articles sont toujours très complets et bien écrits. Et ce que j'aime surtout, c'est qu'elle ne tombe pas dans le côté cul-cul la praloche de certains blogs beauté. Non, comme le disait si bien Dominique, elle n'a pas qu'un physique, elle a aussi un cerveau ! Bref, tout ça pour dire que si tu ne connais pas encore son blog, il est temps d'aller y faire un tour ! En attendant, revenons en à nos moutons...

Quand deux motards se rencontrent, ils parlent bécane... et bien quand deux blogueuses se rencontrent, elles parlent blog ! Nous nous sommes donc forcément retrouvées à parler de nos blogs à un moment donné. Tenir un blog, c'est l'un de nos points communs. Nous avons donc échangé un peu sur notre vision de la chose... vision relativement semblable. Nous avons chacune un métier bien différent de ce que nous partageons sur la toile, et nous ne bloguons pas pour vivre, mais vivons pour bloguer !

Crédit photo


Aujourd'hui, j'ai l'impression que peu de blogueuses ont un métier éloigné du monde de la blogo, et je ne parle même pas de celles qui en ont fait leur activité professionnelle principale ! Certaines sont community managers, d'autres ont une boutique de cosmétiques en ligne, d'autres encore sont graphistes ou designers... bref, elles baignent quotidiennement dans un univers proche de leur blog... alors que moi, pas du tout ! Mon boulot est à des années-lumière de la blogo Girly... et c'est justement ça qui me plait ! Tenir un blog, c'est pour moi un loisir, un passe-temps.

C'est un passe-temps chronophage, ne nous mentons pas, mais quand on n'aime, on ne compte pas ! Il est clair que depuis que j'ai ouvert ce blog, mes journées, mes semaines sont bien remplies ! Alors oui, je suis débordée, mais j'aime ça. Ce blog fait aujourd'hui partie intégrante de ma vie, c'est un bout de moi. Je me rends chaque jour un peu plus compte de l'importance qu'il a pris. Je me suis retrouvée privée de connexion internet pendant 24 à 48 heures, et ça m'a manqué de ne pas pouvoir consacrer un peu de temps à mon blog.

Pour autant, j'ai beau aimé ce blog, je ne l'assume pas complètement... je l'avais déjà évoqué en parlant de mon souhait de rester encore anonyme. Attention, je n'ai absolument pas honte de ce blog, je ne me cache pas, mais je m'affiche pas non plus. Je ne crie pas sur tous les toits que je tiens ce blog, peu de personnes de mon entourage le savent.  Je tiendrais un blog juridique où je parlerais fusion-aquisition, je pense que je n'aurais aucun soucis, ça serait très bien vu autour de moi... main bon, tu parles d'une distraction ! Un blog de nana c'est quand même un peu plus fun !

Bizarrement, j'ai souvent eu l'impression que le fait de tenir ce genre de blogs était mal vu. Beaucoup se demandent comment, entre le boulot et le train-train quotidien, je trouve le temps de faire vivre ce blog. Et puis, cette bulle de futilité ne colle pas forcément avec ma vie de tous les jours. C'est pourtant une facette de ma personnalité, mais certains ont parfois du mal à le comprendre. Ce blog est un loisir, mais, s'il y a tout un tas de blogs de ce genre sur la toile, ça reste un loisir peu courant, alors forcément, ça intrigue... 

Alors, oui, j'ai un blog (f)utile... certains font du tricot, d'autres collectionnent les boites de camembert, moi, je tiens un blog... chacun ses passions, chacun ses passes-temps !

15 commentaires:

  1. Je me retrouve aussi dans ce que tu écris. J'affiche peu le fait de tenir un blog, seules quelques amies sont au courant et pourtant, je me dis qu'il pourrait être utile à d'autres gens. Mais je ne sais pas, j'y parle principalement beauté et aussi de mon activité professionnelle qui n'a rien à voir avec la beauté. Et si jamais des collègues tombent dessus? Je serais un peu gênée sans doute... C'est pas toujours évident ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seul mon entourage proche est au courant, mais ces gens me connaissent bien, donc ça ne pose pas de problèmes. En revanche, ça pourrait dérouter des gens qui me connaissent moins bien ^^

      Supprimer
  2. Je comprend tout à fait, moi aussi j'ai du mal à assumer mon blog dans mon entourage, je me dis qu'on ne comprendrait pas

    RépondreSupprimer
  3. J'avais un blog il y a plusieurs années de ça et...je ne l'avais dit à PERSONNE! (d'ailleurs, personne ne l'a jamais su et ne le saura probablement jamais ;-) - sauf mes lecteurs, mais eux, je ne les connaissais pas! - ) Je suis très pudique dans la vie de tous les jours et personne n'aurait compris le fait de raconter des conneries sur le net héhé!!! J'ai aussi arrêté car ça me prenait vraiment trop de temps!
    Voilà voilà!!! Par contre, j'adore toujours lire les blogs, j'adore apprendre des choses sur les gens et je trouve fascinant ou étonnant que les gens s'exposent ainsi ! (car, c'est clair, moi je ne pourrais pas!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûr, il y a des gens qui s'exposent énormément... Pour ma part, ce blog n'est qu'une infime partie de ma personnalité ;-)

      Supprimer
  4. Mon blog est également diamétralement opposé à mon job - et c'est aussi ce qui en fait ma bouffée d'oxygène au quotidien. Il m'a été difficile de ne pas parler de cet espace car mes amis ne comprenaient pas forcément pourquoi j'avais besoin de temps le samedi aprem (aprem de mes "shooting") et puis j'ai préféré être honnête, à mon cercle proche pour vivre plus sereinement. En tout cas, c'est un très joli blog que tu tiens, et je prends plaisir à y venir chaque semaine :)

    RépondreSupprimer
  5. Je me reconnais énormément dans ton post. Je travaille dans un domaine à des années lumières de la planète des blogs et où la "futilité" est souvent bannie; mes tableurs excels manquent d'ailleurs souvent d'humour ;). Lorsque j'ai créé mon blog (justement pour me créer un espace futile) j'ai été surprise du nombre de blogueuses qui baignent au quotidien dans cet univers et pour qui il n'y a aucun problème pour assumer ce qu'elles font / sont. Du coup, je me sens parfois loin de cet univers.
    Comme toi, rare sont les personnes à qui j'en ai parlé. Et en dehors d'une qui me lit, les autres considèrent que c'est un passe-temps étrange... ce qui ne m'a d'ailleurs pas incité à continuer d'en parler.
    Bref, tout ça pour dire que je me retrouve complètement dans tes propos. D'ailleurs, j'ai commencé à te lire JUSTEMENT parce que tu avais une activité très éloignée de l'univers girly des blogs (je me sens un peu moins seule comme ça :)).
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En cherchant bien nous sommes plusieurs dans ce cas ;-)

      Supprimer
  6. Suite à ton passage sur mon IG, j'ai découvert ton blog et quelle chouette découverte.
    Je me suis particulièrement reconnue dans cet article car je suis dans la même situation : juriste et blogueuse beauté. En plus, ma famille vit en Bretagne :-).
    J'ai eu du mal à parler de mon blog également. Maintenant j'en parle un peu à ma famille, mes amies et collègues de travail. Le plus dur est que mes amies sont très loin du monde du maquillage. Je suis passée de copine juriste coquette à copine juriste un peu superficielle quand même ;). De temps en temps, elles me lisent, mais souvent après je dois me justifier : quoi, tu as un fond de teint à 50 euros ?!
    Finalement, nous évitons de trop en parler entre nous car c'est un peu l'incompréhension. Je ne comprends pas ce regard nouveau sur moi et elles ne comprennent pas mes petites lubies :)
    Mais je le vis bien quand même, je peux comprendre qu'on se pose des questions quand on n'est pas du intéressé par les cosmétiques.
    Chouette article en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que cette passion parait curieuse pour beaucoup, mais parfois il faut savoir faire ce qu'on aime sans s'occuper de ce que les autres pensent ;-)

      Supprimer
  7. Je trouve que c'est une belle passion :) surtout que tu la partages avec plein de gens que tu n'aurais pas pu rencontrer IRL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exactement ça. J'ai pu échanger avec tellement de personnes, c'est ça qui est génial !

      Supprimer
  8. Je suis tombée sur ton article en lisant celui de Silana.

    Du coup j'avais envie de réagir ici, comme j'ai réagis chez elle. Vous avez fait toutes les deux, une très belle réflexion à ce sujet (je viens de voir que ton article date de pérpèt' ouille je suis en retard).

    Je voulais rebondir sur ta petite mention à l'anonymat. Parce que je suis anonyme moi aussi (non je ne m'appelle pas Odile Sacoche :) ) et je n'avais pas pris conscience de ce que tu dis (très justement) : être en anonyme ce n'est pas complètement assumé.

    Contrairement à toi, mon entourage proche sait pour mon blog, mes patrons pas par exemple. Et ce qui m'angoisse c'est que justement, ma famille par exemple, qui est au courant, me pousse à me professionnaliser. Certaines sont toute folles quand je dis que j'ai un blog et que je reçois des trucs. Elles disent que je dois en profiter, que c'est trop géniaaaaal. Et du coup, en lisant ton article, je me rends compte que ça doit être ça, qui me fout une pression. Ce que peut bien penser mes proches...

    J'ai encore beaucoup à apprendre.

    Merci pour cette réflexion à 4 mains.
    Cela me fait cogiter, dans le bon sens du terme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très touchée que tu viennes commenter ici, car j'aime beaucoup ce que tu fais (pardon pour cette minute groupie ^^).
      C'est vrai que le fait de garder cette petite bulle pour moi me laisse plus de liberté, plus de spontanéité. Le jugement des gens que l'on connait est souvent plus dur à assumer que celui des inconnus, même s'il est bienveillant. Plus j'y pense et plus je suis contente d'avoir préservé ce petit jardin secret !

      Supprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com