samedi 15 novembre 2014

Un jour, on achètera nos p'tites culottes chez Sephora

Acheter ses p'tites culottes chez Sephora, une hérésie ? Et bien, peut être pas... 

Je te l'accorde, c'est la question existentielle à deux balles de l'année. Là, c'est du très haut niveau. Avoir de grandes réflexions sur des sujets à la con, c'est l'un de mes passe-temps favoris, mais là, je m'étonne moi-même !


Cette fois, tout a commencé avec l'un des derniers billets de Sonia aka Mamzelle Boom. Elle y parlait du maquillage Etam qu'elle avait pu tester... parce que oui, si tu vis dans une grotte et donc si tu es passée à côté de l'info, Etam a lancé une ligne de maquillage.

Quand j'avais appris la nouvelle, j'en étais restée pantoise... D'ailleurs, je ne devais pas être la seule car Sonia elle-même disait dans son billet "Qu’Etam continue à faire des nuisettes et L’Oréal des rouges à lèvres, et les vaches seront bien gardées !". Elle s'est quand même laissée tenter par l'expérience, et il s'avère que les produits ont l'air d'être plutôt pas mal (mais on n'est pas vraiment là pour en parler, si ça vous intéresse, allez sur le blog de Sonia).

Il y a une quinzaine de jours, j'ai mis un pied dans le magasin Etam du centre-ville de Rennes. Je n'avais pas dû y aller depuis qu'il avait été entièrement refait. Et ça a été un choc... Mais où sont les femmes (ahem... on va éviter Patrick Juvet à cette heure-ci) fringues ? Le rez-de-chaussée était quasiment entièrement dédié à la nouvelle ligne "beauté" de l'enseigne. La lingerie occupait le reste de l'espace, et quant à la collection prêt-à-porter, elle était reléguée au sous-sol. Moi qui cherchais un petit pull, j'ai fait choux blanc...

Bref, tout ça pour dire qu'autant de diversification ça a de quoi surprendre. Je me dis qu'un jour, on finira par acheter nos p'tites culottes chez Sephora et nos rouges à lèvres chez Princesse Tam-Tam. Je ne sais pas si je suis la seule, si je suis complètement hermétique à la nouveauté, voire rétrograde,  mais tout ça me laisse pantoise.

La diversification c'est bien, mais quand ça conduit à l'éparpillement c'est moins bien. A force de vouloir tout faire c'est le meilleur moyen de ne rien faire. Quand on est spécialisé dans un domaine, autant s'y tenir... sinon ça n'a plus vraiment de sens. Quand on est avocat spécialisé en droit des sociétés, on ne fait pas du droit pénal, quand on est dentiste, on ne s'occupe pas des pieds... Bref, à chacun son domaine !


Et toi, acheter du maquillage dans une enseigne de prêt-à-porter, ça te dit ?

11 commentaires:

  1. Je trouve ça dommage de tout mélanger. C'est des histoires de marketing, ça !

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que j'ai eu un peu la même réaction que toi en apprenant la nouvelle, je comprends pas vraiment, personnellement ça ne me viendrais pas à l'esprit d'acheter du maquillage dans une boutique de fringue.
    Bravo pour le titre accrocheur, j'en ai abandonné mon TD.

    Bon week end :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah, ok, là c'est officiel, je vis dans une grotte! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord avec toi, ça me plait pas qu'une enseigne qui a bâtit sa réputation sur les fringues se mette à lancer une ligne de cosmétique. Et bientôt chez le boucher on achètera du poisson !
    Pour ma part c'est pas un gage de fiabilité, j'ai plus confiance en une enseigne qui fait que de la cosmétique ou que du prêt à porter en terme de qualité, parce que du coup la totalité de son budget passe la dedans! ;)
    Je pense que c'est notre système capitaliste qui pousse les enseignes à faire ce genre de chose, pour l'argent et être partout..
    Bref', je pense qu'on peut en débattre !

    RépondreSupprimer
  5. Il est vrai que quand j'ai appris quéEtam faisait dans le cosmétique, ça m'a fait drôle.😯😯
    Pourquoi pas mais pas au détriment de leur ligne de vêtements et lingerie.
    Valou
    vernisetpinceaux.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, quand j'ai vu la surface de vente consacrée à ce nouveau "domaine", j'ai halluciné ^^

      Supprimer
  6. J'étais (évidemment) morte de rire quand j'ai lu le titre de ton article. C'est que ça nous aura fait 15 jours cette histoire XD
    Je te rejoins sur la diversification, sans compter que quand on se diversifie, on s'éparpille, on peut donc moins être "expert" dans son domaine, et ça conduit souvent à une baisse de qualité, ce qui est dommage ...
    Pour le coup je trouve les produits d'Etam plutôt réussis, mais il faut voir ce que ça donne sur le long terme :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 15 jours c'est le minimum pour pouvoir lancer les vrais débats ^^

      Supprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com