mardi 23 décembre 2014

Cet instant où tout bascule (aka mes plus beaux plantages beauté)

Cet instant où  tout bascule... je crois qu'on l'a toutes connu, c'est cet instant où tu pensais améliorer les choses et où, finalement, ça se termine en un plantage beauté mémorable. Et tu finis par te dire : "mais pourquoi j'ai fait ça ?????". Je dois dire que, en la matière, je ne suis pas en reste ! Je pense toujours améliorer les choses, et, au final, ça se termine en catastrophe... catastrophe hyper dure à rattraper ! Bien sûr, toute ressemblance avec des évènements intervenus dans la vie de l'auteur de cette bafouille serait purement volontaire !

Là, ça a basculé sévère...


1/ Le rendez-vous express chez le coiffeur
Bon, si tu me suis depuis un moment, tu sais que je suis babierophobe.. et pourtant, ça ne m'empêche pas de prendre mon téléphone et d'appeler un coiffeur sur un coup de tête pour obtenir un rendez-vous le jour même. Bah oui, demain j'ai une soirée / un entretien d'embauche / un rendez-vous et du coup, un petit tour chez le coiffeur ne serait pas du luxe ! Mauvaise idée, mais alors très mauvaise... On ne va pas chez le coiffeur sur un coup de tête... et surtout, on ne prend pas rendez-vous avec le premier coiffeur disponible, c'est un coup à se retrouver avec une coupe à la Jeanne d'Arc / Mireille Mathieu... et après, tu te dis : "mais pourquoi j'ai fait ça ?????"

2/ Le coiffeur "home made"
Alternative capillaire à ta hantise liée à l'idée de mettre un orteil dans un salon de coiffure : te couper toi-même les cheveux... Fausse bonne idée par excellence ! Partant du principe que l'unique but de ton coiffeur est de te pourrir la vie, et ajoutant à cela le fait que tu n'es jamais mieux servie que par toi-même, tu te lances dans cette aventure... bah oui, rafraichir soi-même sa coupe, ça parait être une évidence... Fail... c'est aussi à un coup à se retrouver avec une coupe à la Jeanne d'Arc / Mireille Mathieu, et après, tu te dis : "mais pourquoi j'ai fait ça ?????"

3/ Des gambettes bronzées en une nuit
Je te plante le décor : c'est l'été, on est en pleine canicule et tu te dis qu'une petite jupe ou une petite robe serait bien plus agréable à porter. Oui, mais voilà, tes jambes sont aussi blanches que ton lavabo et ça n'est pas du plus bel effet. Qu'à cela ne tienne, si on a inventé l'autobronzant, ça n'est pas pour les chiens. La veille au soir, tu prends donc le soin de te tartiner les jambes consciencieusement, et tu suis bien la notice pour une application optimale du produit. Mais, malgré toutes ces précautions, tu te réveilles au matin avec des traces sur les jambes façon "zèbre au caramel"... Tu n'as plus qu'à enfiler un pantalon par cette chouette journée de canicule (mais encore t'as du bol, tu n'as pas fait ça la veille d'un évènement important genre mariage ou baptême... ah si ? dommage...), et là, tu te dis : "mais pourquoi j'ai fait ça ?????"

4/ Mes sourcils c'est moi qui les épile
A un certain âge, tu finis par maitriser l'épilation des sourcils, mais, disons-le, ça n'a pas été toujours le cas. Avec la fougue qui caractérise la jeunesse, tu lances à corps perdu dans une épilation des sourcils qui s’avèrera être relativement approximative... et c'est comme ça que tu te retrouves avec des trous... c'est ce que l'on appelle communément le "syndrome Pascal Obispo". Bon, ça repoussera et puis un coup de crayon permettra de camoufler les dégâts, mais en attendant, tu te diras : "mais pourquoi j'ai fait ça ?????"

5/ Un teint de carotte
Tiens, pas de bol, ton fond de teint chouchou du moment est vide. Tu as bien ce nouveau fond de teint dans ton tiroir, mais tu ne l'as jamais testé. La couleur a l'air pas mal, mais tu ne sais pas vraiment comment le produit va évoluer au fil de la journée. Oui, mais c'est le matin et il est tôt, alors tu n'as pas forcément le temps de te poser toutes ces questions existentielles. Ni une, ni deux, tu attrapes ledit fond de teint et t'en badigeonnes la figure. Tu pars bosser, la journée passe... mais en fin de journée, au détour d'un couloir, tu aperçois ton reflet dans un miroir... Horreur, malheur, le fond de teint a eu la bonne idée de s'oxyder et tu arbores désormais une jolie mine carotte... Bon, on ne va pas jusqu'à se demander si tu as frotté ton visage dans la terre battue de Roland-Garros, mais on en n'est pas loin... et là, tu te dis : "mais pourquoi j'ai fait ça ?????"

6/ La touche finale qui dérape
C'est le ratage beauté par excellence. Tu es prête, a priori tu peux sortir comme ça, mais tu te dis qu'il manque un truc. C'est ce trait de liner que tu vas rajouter... et su tu n'es pas très douée, il y a fort à parier que tu finiras par ressembler au Joker. C'est aussi ce rouge à lèvres que tu appliques un peu à l'arrache... tu débordes, tu rattrapes les dégâts mais on a juste l'impression que tu viens de t'enfiler un plat de pâtes sauce bolognaise... Bref, en deux secondes tu massacres un make-up hyper joli dont tu étais fière, et après, tu te dis : "mais pourquoi j'ai fait ça ?????"


Voilà, ce sont mes plantages beauté les plus mémorables (et certains sont même récurrents... voir point numéro 6 notamment...), mais il y en a bien d'autres ! 
Et toi, quels sont tes plus beaux plantages ?

6 commentaires:

  1. Rien de très original de mon côté... J'ai deux gros fails : le coiffeur qui coupe les cheveux bien trop courts la veille de la rentrée des classe (gros traumatisme capillaire pour moi!) et le coup de la terre de soleil que tu mets dans la pénombre de ta salle de bain pour te donner bonne mine et en fait une fois au travail tu te rends compte que tu es orange...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La coupe ratée et le teint de carotte restent les grands classiques ! ;-)

      Supprimer
  2. Pas forcément lié à la beauté...mais le coup des chaussettes trouées quand tu vas essayer des fringues dans un magasin et que la vendeuse te demande de lui faire voir...aarrrrgh! (bon, c'est encore pire quand il s'agit de chaussures...) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore mieux : chaussettes trouées chez le médecin (non, ça n'est pas tiré de mon expérience personnelle ^^)

      Supprimer
  3. Tu m'as fais trop rire ! J'étais comme toi avant pour le rendez-vous à la va vite chez n'importe quel coiffeur, avec déception à la clé, ahah !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne JAMAIS prendre rendez-vous à la va-vite chez le coiffeur, question de survie ^^

      Supprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com