lundi 23 mars 2015

C'est quoi le bonheur ?

Je sais ce que tu vas penser en lisant le titre de billet : c'est reparti pour la question existentielle à deux balles. Sans doute, certainement même. Il y a des moments dans la vie où tu te poses ce genre de questions. Je ne vais pas te le cacher, je viens d'avoir 30 ans, et je dois dire que c'est le moment propice à la remise en question. Qu'on le veuille ou non, ça reste un cap, et, dans ces moments-là, on a tendance à jeter un coup d’œil dans le rétro. Vient alors ce moment où tu te poses et tu en viens à te poser cette fameuse question : suis-je heureuse ?

Chacun a sa propre conception du bonheur, et je dois t'avouer que la mienne est très particulière. Je n'ai jamais cru au bonheur total. Je fais partie de ces gens plus ou moins cyniques qui estiment que rien ne sera jamais parfait et que, par conséquent, le bonheur total et absolu n'existe pas. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le bonheur affiché des autres me laisse de marbre. Attention, je ne suis pas en train de te dire que je m'en tape des gens qui m'entourent, je ne suis pas insensible à ce point tout de même ! 

C'est jusque que j'ai souvent vu des gens autour de moi jalouser et envier telle ou telle autre personne parce qu'elle semblait avoir une vie parfaite. Mais, au final, on traine tous nos casseroles et il est très facile d'afficher un bonheur de façade, une jolie couverture, un joli vernis qui cache une peinture qui s'écaille. Voilà pourquoi, je n'ai jamais comparé mon bonheur à celui des autres. J'ai toujours pensé qu'il ne servait à rien de se comparer aux autres pour savoir si on est heureux ou pas. Sans compter que la définition du bonheur est propre à chacun. Pour certains, ça sera d'avoir une vie professionnelle accomplie, pour d'autres, ça sera de fonder une famille, et ainsi de suite.

Comme je te le disais, je ne crois pas à un bonheur total, et surtout je ne l'attends pas. Je connais des gens qui passent leur vie à attendre d'être heureux et c'est bien dommage. Moi, je pars du principe que, même dans la journée la plus pourrie, tu peux trouver un petit quelque chose qui te rendra heureux. Je me concentre sur ces petits moments de bonheur. Dans chaque journée, j'essaye de trouver un petit quelque chose, un petit moment de bonheur... et je trouve ! Ça peut être tout et n'importe quoi. Et puis, ça t'oblige un peu à chercher du positif et, du coup, tu ne te concentres plus uniquement sur le négatif, et ça change la vie ! Bref, le bonheur, ça ne s'attend pas, il faut aller le chercher !




Voilà, j'espère ne pas t'avoir saoulé avec ma réflexion philosophique du jour, mais je sais que la plupart d'entre vous apprécie mes petits billets d'humeurs, même si j'avoue avoir moins le temps et "l'inspiration" pour ça en ce moment. Mais, promis, on retourne dès mercredi à des choses plus légères et on parlera (encore) rouge à lèvres. Comme d'habitude, j'ai hâte de lire vos propres réflexions dans les commentaires. En attendant, prenez soin de vous. Love.

4 commentaires:

  1. J'ai la même vision que toi du bonheur! Les choses ne sont jamais parfaites, et au final c'est pas plus mal parce que ça donne un but permanent, c'est bien d'évoluer, de changer des choses tout en gardant ce qui nous est précieux, de découvrir sans cesse! Ça pousse à être proactif et à ne pas attendre que les choses nous tombent toutes cuites dessus :) Bien sûr, on passe tous par des coups durs car la vie n'est pas toujours marrante, elle est même très triste parfois, mais il faut se battre, se forcer à rebondir. Je pense aussi qu'il arrive plus de choses positives aux gens qui sont optimistes! C'est peut être un peu naïf, mais pour moi, ça marche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage à 200% ta vision !
      Comme toi, je pense que le bonheur ça se provoque un peu.

      Supprimer
  2. J'ai exactement la même vision que toi
    ON a tendance à jalouser les gens, ou tout du moins les envier, pcq ils voyagent beaucoup qu'ils disent avoir le boulot parfait et le petit mec parfait
    Mais les gars arrêtez les conneries
    On est pas des robots, tout ne peut pas bien aller, des fois, gros ras le bol, les couples parfaits? no way ça n'existe pas on se prend toutes la tête avec son mec pour de la vaisselle qui dégouline de l'évier et d'autres conneries de routine mais c'est comme ça
    C'est plus facile de dire "je suis heureuse tout va bien dans ma vie" que d'assumer que tout n'est pas toujours rose, on a pas envie de montrer ça, pression sociale qui veut que ....
    En tout cas, moi j'aime me dire que je suis heureuse souvent, même parfois quand ça va pas, je me dis que j'ai de la chance, que j'ai des passions qui me font du bien, que malgré les prises de tête avec mon mec je sais qu'il est incroyable et qu'il m'aime comme je suis, que je voyage assez souvent pour casser la routine etc etc, et l'optimisme, ça marche. Je contourne les problèmes comme ça disons ^^ en tout cas, ça m'aide à rebondir plus facilement !
    www.mademoisellevi.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on se concentre sur ce qui va mal, ça n'aide pas à arranger les choses, alors je pense aussi qu'un peu d'optimisme aide à surmonter les problèmes !

      Supprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com