samedi 4 avril 2015

L'Ambition

Je ne sais pas ce qui m'arrive en ce moment mais je me mets à réfléchir de grands sujets... peut-être le fait d'avoir mis un pied dans la trentaine, qui sait ? Toujours est-il que, l'autre jour, j'ai été amenée à parler de l'ambition avec une personne de mon entourage. L'ambition, j'ai toujours trouvé que c'était un sujet paradoxal : on considère souvent que les gens qui manquent d'ambition sont presque des bons-à-rien et que les gens qui ont de l'ambition sont juste des opportunistes qui ont les dents qui rayent le parquet. Mais, au final, je pense qu'on ne se pose pas les bonnes questions. Déjà, c'est quoi l'ambition ?

On est d'accord, la photo n'a rien à voir avec la choucroute mais j'ai décidé de te 
faire partager mes photos de vacances ;-)

 

Souvent on associe l'ambition aux gens qui visent des hauts postes avec de grosses responsabilités, mais si ça peut leur permettre de s'épanouir, où est le mal ? Systématiquement, celui qui a un peu d'ambition passe pour quelqu'un de prétentieux prêt à vendre père et mère pour réussir. Et si, au final, ça ne serait pas juste de la jalousie ? Certains se donnent juste les moyens de réussir, là où d'autres attendent que ça leur tombe tout cuit dans le bec. Je te l'accorde, certains seraient vraiment prêts à tout pour réussir, mais ça n'est pas le cas de tous les gens dit "ambitieux". L'ambition, ça n'est pas uniquement la course aux honneurs.

Je me rappelle toujours de cette question qu'un avocat, destiné à devenir l'un de mes futurs employeurs, m'avait posée lors d'un entretien : "mais, vous n'êtes pas avocat, n'est-ce pas par manque d'ambition ?". Cette petite phrase assassine a cloué sur place la jeune diplômée que j'étais. Je l'ai trouvée pleine de jugement, et elle venait d'une personne qui me connaissait depuis approximativement trois minutes. Aujourd'hui, ça me fait sourire, encore que, ça a toujours du mal à passer. J'ai toujours eu du mal avec ces gens qui jugent les autres sans les connaitre. A l'époque, je n'avais pas su quoi répondre. Aujourd'hui, je lui dirais juste que si je ne suis pas avocate ça n'est pas par manque d'ambition mais par choix et que, visiblement, nous n'avons pas la même conception de l'ambition.

Parce que c'est là la clé. L'ambition a tous les sens qu'on veut bien lui donner, et il y a autant de conceptions de l'ambition que d'êtres humains. Moi, ma conception de l'ambition ne se limite pas à la sphère professionnelle, comme c'est le cas chez beaucoup de personnes. Pour beaucoup, avoir de l'ambition c'est viser un haut poste, un poste prestigieux avec beaucoup de responsabilités. Je le comprends tout à fait, mais, pour moi, ça ne me suffit pas. Un poste haut placé si prestigieux soit-il ne me rendra pas heureuse si je n'ai que ça dans ma vie, j'ai besoin de plus. Ma seule ambition dans la vie c'est d'être heureuse et d'avoir une vie qui ressemble le plus possible à celle que je veux qu'elle soit. Bon, ok, je te l'accorde, c'est cul-cul-la-praloche comme concept, mais c'est le mien, je n'y peux rien.

Et puis, faire le choix de renoncer à tel ou tel poste aussi prestigieux qu'il soit parce qu'on sait que ça ne nous rendra pas heureux, je ne vois pas en quoi ça serait manquer d'ambition. Dans mon cas, j'ai renoncé à la robe car je n'ai tout simplement jamais eu envie de la porter et je savais que je ne me serais pas épanouie dans ce métier prenant et empiétant parfois trop sur la vie personnelle. C'est un choix. Au final, je pense que tout le monde a un minimum d'ambition dans la vie, quelle qu'elle soit, parce que l'ambition c'est le moteur, c'est ce qui te fait avancer, c'est ce pour quoi tu fais les choses.

Bref, c'est un sujet qui passionne. Je suis toujours curieuse de connaitre les ambitions des gens qui m'entourent, de chercher à comprendre quel est le moteur qui les fait avancer dans la vie. J'ai bien conscience que ce billet est un peu brouillon mais je pense qu'il faudrait des pages et des pages pour faire le tour du sujet !

2 commentaires:

  1. J'aime bien cet article. Moi je me pose la question parfois. J'ai voulu la sécurité, pour ma future famille avant tout. Mais je crois que je ne m'épanouirai pas forcément à long terme dans mon poste. Alors tout lâcher, alors qu'on m'envie, prendre des risques, pour peut-être mieux me retrouver et faire ce que j'aime ? On verra :)

    RépondreSupprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com