samedi 23 mai 2015

Reprise du sport, 9 mois après

Pendant l'été, j'ai décidé de me mettre un grand coup de pied aux fesses bouger et je suis retournée à la salle de sport en me disant que cette fois c'était la bonne (pour te rafraichir la mémoire, c'était ici). A cette occasion, je t'avais parlé de mes nombreuses précédentes tentatives en la matière qui se sont soldées par une succession d'échecs cuisants. Après t'avoir également filé quelques conseils pour reprendre le sport trois mois après ma reprise (ici), tu peux légitimement te demander si, comme les autres fois, tout cela n'est pas retombé comme un soufflé raté... et bien non.


Je dois t'avouer que j'en suis la première surprise. Depuis le mois d'août, je fréquente assidument la salle de sport, ça fait donc neuf mois. Je crois que ça fait bien longtemps que je n'ai pas fait du sport régulièrement sur une aussi longue période. Pendant tout ce temps, je suis allée à la salle de sport trois fois par semaine (et au minimum deux fois), j'en suis donc à trois heures de cardio par semaine. Pour quelqu'un qui se contentait de courir après le bus, je trouve ça pas mal du tout. Depuis peu, j'ai également ajouté quelques séances de renforcement musculaire à ma "routine" ("routine" est un bien grand mot) sport. J'avais envie de faire un peu autre chose et je me suis dit que renforcer ma masse musculaire inexistante me ferait le plus grand bien. J'ai tendance à être sujette aux maux de dos et c'est un principalement dû à un manque de tonus musculaire (tu m'étonnes, j'ai le tonus musculaire d'une limace). Je fais donc à ce jour trois à cinq heures de sport par semaine. 

Mettons-nous d'accord, je ne suis pas une grande sportive. Pour les sportifs, ces quelques heures hebdomadaires paraissent bien dérisoires. Pour les non-sportifs, je suis une sorte de Wonder Woman. Et c'est là que je veux en venir. Il y a pas mal de sportifs dans mon entourage mais il y a beaucoup de non-sportifs aussi. Ces derniers s'imaginent qu'ils ne seront jamais capables d'en faire autant. Et bien j'ai envie de leur dire que si, c'est possible. Si moi j'y arrive, n'importe qui peut le faire. Bon, je ne te cache pas que ça ne sera pas une promenade de santé. Si tu es aussi rouillé(e) que je l'étais, tu vas clairement en chier, ne nous mentons pas. Mais, si tu as vraiment envie de le faire, tu y arriveras. 

Dans mon cas, j'ai enfin repris le sport pour de bonnes raisons. Je l'ai fait fait pour moi parce que j'avais envie et pas pour faire plaisir à je-ne-sais-qui. Et ça change tout. C'est ce qui fait que j'ai pu tenir sur la durée. Ensuite, une fois que tu as décidé de t'y remettre pour les bonnes raisons, il faut y aller progressivement. Ton corps n'est pas habitué à autant de remue-ménage alors il faut y aller doucement. Sans compter que si tu démarres trop fort, tu risques de décourager et de te dégouter. Y aller progressivement te permettra de voir ton évolution et, tu verras, c'est beaucoup plus motivant.


Ensuite, je te cache pas qu'il faut un minimum de volonté. Faire du sport par plaisir, ça n'est pas vraiment le lot des débutants. N'oublie pas ce que je t'ai dit depuis le début : tu vas en chier. Les débuts seront difficiles, mais avec le temps tu y prendras de plus en plus de plaisir, parce que, au bout d'un moment, faire du sport te fera simplement du bien, tu en ressentiras les bienfaits et ça te manquera les jours où tu ne pourras pas y aller. Je vois clairement la différence avec le "moi" d'il y a un an. Je résiste beaucoup mieux au stress, je dors mieux, je suis plus en forme... Bref, que du positif. 

Bien sûr, je ne suis pas non plus là en "Mère Morale",  en train de te dire qu'il faut absolument faire du sport. Chacun fait bien ce qu'il veut. Je tente juste de partager ma petite expérience pour aider celles et ceux qui doutent et pensent qu'ils n'y arriveront pas ;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com