dimanche 14 février 2016

De retour.... enfin peut-être... mais ça n'est pas sûr...

Bonne nouvelle, je suis toujours en vie ! J'ai déserté ces pages depuis des semaines, et on pourrait même dire des mois si je n'avais pas publié de façon très sporadique un ou deux billets par ici. Gros manque de temps, gros manque de motivation, mais aussi gros ras-le-bol. Je ne sais pas vraiment comment commencer ce billet. En même temps, après une telle absence ça n'est pas vraiment facile de revenir sans avoir l'impression d'arriver comme un cheveu sur la soupe. Alors, oui, j'ai envie de reprendre ce blog un peu laissé à l'abandon, mais je n'ai pas envie de continuer sur la même lancée. Nouveau blog pour une nouvelle vie ? Non, pas vraiment, puisque je n'ai pas l'intention de renier ce que j'ai pu faire avant. Pour autant, une nouvelle direction s'impose, le changement c'est maintenant comme disait l'autre.



Je préfère prévenir, je pense avoir des choses peu sympathiques à déballer (sans compter que, comme d'habitude, ça risque d'être un peu brouillon). Voilà, c'est dit. Un petit "disclaimer" s'impose tout de même. Je ne vise personne en particulier, je vais juste tenter d'exprimer mon sentiment général sur le monde de la blogosphère/youtubosphère beauté mode et compagnie (bref, les trucs de nanas, donc si tu tiens un blog/une chaine Youtube qui parle d'informatique, de jeux vidéos ou que sais-je encore, ça ne va pas vraiment te concerner... en même temps je me demande par quel biais tu pourrais arriver ici... enfin bref, je m'égare). Dans la vraie vie, je ne suis pas la dernière à l'ouvrir et à dire ce qu'elle pense, et tant pis si ça ne plait pas à certains, donc je ne vois pas pourquoi ça serait différent ici. Enfin, je te rassure, il n'est pas question non plus de tirer à boulets rouges sur tout le monde.

Un tel éloignement de la blogosphère a forcément une bonne raison. Alors oui, je me répète, le manque de temps et de motivation n'y sont pas étrangers, mais ça n'est pas l'unique explication. Disons que j'en ai eu ma claque de tout ça. J'ai commencé à lâcher le blog au moment où il commençait à décoller... Ça peut paraitre étrange, mais finalement, au moment où j'ai commencé à être de plus en plus lue et à être sollicitée par les marques, j'ai tout plaqué. Bizarre ? Pas tant que ça. A vrai dire, je ne me reconnaissais plus là-dedans.




Au fil des mois, j'ai commencé à être sollicitée par des marques. Alors, recevoir des produits à tester c'est sympa, mais, moi, j'en ai vite eu ma claque, et loin de moi l'idée de cracher dans la soupe. Je n'ai pas reçu tant de choses que ça, mais c'était déjà trop. Je me suis retrouvée parfois avec des produits que je n'aurais pas forcément achetés ou qui ne convenaient pas tout à fait à ma peau. Sans compter qu'on se sent parfois "obligée" de tester de nouvelles choses pour pouvoir les présenter, pour pouvoir se renouveler, parce que parler de la même crème en boucle pendant trois ans ça va vite saouler tout le monde. 

Ça fait toujours plaisir d'être sollicitée pour tester des produits, c'est toujours sympa de faire des découvertes, mais, d'un autre côté, je ne suis pas un rat de laboratoire. La comparaison est peut-être extrême mais c'est parfois l'impression que j'ai eue entre les sollicitations diverses et variées et cette envie/ce besoin de se renouveler sans cesse (et je ne te parle même pas des lectrices qui te demandent si tu peux tester tel ou tel produit). Sans compter que je pense que ces tests à répétition n'y sont pas pour rien si ma peau part totalement en vrille depuis six mois. J'avais une peau plutôt chouette et je me suis retrouvée avec des plaques de sécheresse et des poussées d'acné (oui... on se dit tout aujourd'hui...). On va dire que ça calme... bizarrement ça donne moins envie de tester plein de trucs.

Et puis, on ne va pas se mentir, les dessous de la blogosphère/youtubosphère ne sont pas si jolis que ça. Derrière le vernis et les paillettes, il se passe parfois des choses pas très glorieuses : rivalités de cours d'école, règlements de comptes par blog/vidéo interposé(e), crêpages de chignon, publicité cachée, partenariats douteux... Et une fois que tu connais tout ça, bah, clairement, t'as plutôt envie de partir en courant dans la direction opposée. Et je ne te parle même pas du non-respect des obligations légales en matière d'article/vidéo sponsorisé(e). Rares sont les filles qui te disent "je parle de tel produit parce qu'on me l'a envoyé" alors n'espère pas qu'elles te disent "je parle de telle chose car je suis payée pour le faire". Affligeant... 

Tout ça pour dire que, oui, j'ai bien envie de reprendre ce blog, mais pas de la même façon. Je ne dirai pas non aux partenariats, mais je serai extrêmement restrictive et je n'accepterai que des produits que j'aurais pu acheter. Finalement, je rejoins le point de vue d'Olivia sur la question et j'avais trouvé sa réflexion assez pertinente. Choisir avec discernement ses partenariats est, de mon point de vue, extrêmement important. Il y aura donc certainement moins de billets sur la beauté, mais ça ne sera sans doute pas plus mal.

Enfin, je refuse de me mettre la pression. Je publierai peut-être trois billets par semaine ou trois billets par mois, selon mes envies. Je ne m'impose plus aucun rythme de publication. Ma vie est déjà suffisamment pleine d’objectifs à atteindre et de "deadline" à respecter, alors inutile d'en rajouter. 

Toute blogueuse a certainement eu envie d'être cette blogueuse connue qui cartonne, mais finalement ça sert à quoi tout ça ? Pour moi, à rien. A force de chercher à être lue, à être reconnue, on s'éloigne des raisons pour lesquelles on avait ouvert un blog. Ce blog va donc redevenir ce qu'il aurait toujours dû être : un espace de totale liberté.



8 commentaires:

  1. Fais ce que bon te semble, après tout tu l'as dit toi-même : tu es libre :)
    Plein de bisous <3

    RépondreSupprimer
  2. Oh je suis contente de te retrouver :-D
    Je me m'identifie un peu dans ce que tu dis, surtout depuis que je suis arrivée à Paris et que je suis descendue de mon nuage de bisounours concernant la blogo. Je vois passer de ces trucs des fois (surtout sur twitter) qui sont quand même hallucinants mais bon au final ça me passe au dessus parce que je sais pourquoi je blogue et ce que je recherche dans le blogging.
    Je n'ai aucune envie d'en faire mon métier du coup je ne cherche absolument pas à generer du profit avec mon blog (et je pense que beaucoup se mettent la pression et font des histoire à cause de ça). Ce blog c'est juste mon échappatoire, parce que mon vrai métier (bien que très passionnant) est aussi parfois bien prise de tête. Et franchement j'ai assez de contraintes au bureau pour m'en imposer en dehors... alors oui parfois j'accepte de tester des produits mais je n'accepte pas tout et suis plutôt exigeante dans ma sélection (en même temps avec ma peau merdique qui réagit à tout j'ai trop trop peur) mais recevoir des produits n'est absolument pas un fin en soi, je prends juste ça comme l'opportunité de faire des découvertes ;-) Mais c'est toujours sans pression, si le produit me plait c'est cool et si je n'ai pas aimé je le dit tout simplement, sans chercher à faire le buzz. Je ne me mets aucune pression concernant le blog, d'ailleurs je n'ai aucun objectif le concernant (que ce soit en nombre d'abonnés, de visites ou même de rythme de publications), je blogue quand j'en ai envie, j'échange avec des personnes qui partagent la même passion que moi, ça me fait plaisir et voilà ça s'arrête là et ça me va très bien comme ça :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire super intéressant !
      Je vois qu'on se rejoint sur beaucoup de choses, mais toi tu as su ne pas t'éloigner des raisons qui t'ont conduite à ouvrir un blog ;-)

      Supprimer
  3. Fais ce que tu veux mais reviens!!! ;-)

    RépondreSupprimer

Écris un petit mot doux... ou pas... mais écris un truc !

Rendez-vous sur Hellocoton !
popstrap.com